ZTE n’est pas intéressé par HarmonyOS, du moins pas cette année


HarmonyOS représente la tentative d’une partie de Huawei de créer une nouvelle plate-forme capable d’embrasser tout le monde technologique sans exclusions: smartphones, téléviseurs, machines et smartwatches, tout pourrait être basé sur le nouveau système d’exploitation chinois.

Le principal objectif du système d’exploitation est d’offrir une alternative crédible aux autres systèmes d’exploitation Dirigé par les États-Unis, principalement sur Android. Pour cette raison, Huawei n’a jamais imposé de restrictions d’accès à HarmonyOS, loin de là: l’un des objectifs est justement de créer la nouvelle plateforme chinoise qui peut également être adoptée par d’autres entreprises du secteur, afin de créer un véritable indépendant Réponse asiatique.

Cependant, il semble que tout le monde ne soit pas intéressé par la proposition, du moins pas à court terme. Lors d’une récente réunion avec des investisseurs, ZTE a déclaré qu’il ne prévoyait pas d’adopter HarmonyOS sur ses smartphones 2021. À l’heure actuelle, la version smartphone d’HarmonyOS n’est pas très différente d’une fourche Android et il est compréhensible qu’aucun constructeur ayant accès aux services GMS ne veuille se lancer dans un projet décidément peu appétissant sur le marché international.

Cependant, ZTE n’a pas fermé les portes à la proposition de Huawei. Nous en reparlerons probablement lorsque le produit sera plus mature et vraiment capable de rivaliser à égalité avec le monde Android. Pour le moment, l’accent de ZTE reste sur l’adoption de la technologie 5G dans ses appareils et marques sous son contrôle, comme Nubia et Red Magic.