Volkswagen vise un million d’électricité en 2021

  • Nostalgic-Art, Set d'aimants rétro, Volkswagen Bulli T1 Original – Idée de Cadeau pour Le Bus VW, Décoration pour Le frigo, Design Vintage, 9 pièces
    9 mini-magnets Volkswagen


Après la journée du pouvoir hier où le Groupe Volkswagen a présenté sa stratégie de batterie, aujourd’hui il a parlé des perspectives de vente, des investissements et des économies d’échelle pour pousser l’électrique. En 2020, le groupe allemand a réussi à tripler les ventes de ses véhicules électriques par rapport à 2019. L’objectif est de devenir le leader de ce secteur d’ici 2025. En attendant, visez à vendre un millions électrique dans le courant de 2021.

Pour atteindre ses objectifs ambitieux, le groupe Volkswagen investira au cours des 5 prochaines années jusqu’à 46 milliards d’euros dans la mobilité électrique et dans l’hybridation de sa flotte de voitures. En regardant encore plus loin, le constructeur automobile s’attend à atteindre 60% des ventes de modèles uniquement électriques en Europe d’ici 2030. Dernièrement, plusieurs constructeurs annoncent leur intention d’arrêter la commercialisation des modèles essence et diesel (Volvo parmi les derniers). Le groupe allemand a souligné qu’il n’avait pas l’intention de faire une telle annonce.

Le Groupe a décidé de ne pas s’engager sur une date précise pour l’arrêt de la technologie des moteurs thermiques, car il estime que les différences entre les régions en matière de consommation d’énergie primaire et de conditions réglementaires doivent être prises en compte.

STANDARDISATION

Le groupe Volkswagen entend accélérez votre transformation le fournisseur de mobilité individuelle de référence à l’ère électrique et entièrement connecté. Le mot clé dans ce processus est “standardisation“. Les véhicules et services du Groupe à l’avenir seront basés sur des techniques standardisées. De cette manière, le Groupe Volkswagen réduira la complexité, exploitera les économies d’échelle et les synergies entre les marques et accélérera généralement la transformation du Groupe. couvrent le matériel, les logiciels, les batteries et les services de charge et de mobilité.


Une partie de cette stratégie est déjà connue. Le Groupe a développé la plateforme MEB comme centre de gravité de ses modèles électriques. D’ici 2022, jusqu’à 27 voitures reposeront sur cette base. De plus, les premiers véhicules basés sur la plateforme Premium Platform Electric (PPE) arriveront à partir de 2022, offrant une plus grande accélération, plus d’autonomie et des temps de charge plus courts. D’ici 2025, la Scalable Systems Platform (SSP) fera également ses débuts, une plateforme de nouvelle génération sur laquelle naîtront tous les nouveaux modèles de batteries du Groupe.

Quant aux logiciels, le Groupe exploitera les Système d’exploitation VW.OS développé par la nouvelle division Car.Software. La version 1.2 arrivera sur l’EPP et la 2.0 sera ultérieurement introduite avec le SSP. D’ici là, la part des logiciels développés en interne devrait passer de 10 à 60% actuellement. Cette division travaille également sur les bases techniques de la conduite autonome, des modèles économiques basés sur les données et des nouveaux services de mobilité.

Volkswagen dévoile sa stratégie batterie: 6 Gigafactories en Europe en 2030


Auto
15 mars

Comme on l’a vu hier au Power Day, Volkswagen a décidé d’adopter une stratégie de plate-forme également pour les batteries et la recharge. À partir de 2023, la nouvelle cellule unifiée sera disponible, ce qui réduira les coûts de la batterie. En outre, le Groupe poussera à l’expansion du réseau de recharge rapide en Europe, en Chine et aux États-Unis.

Enfin, en ce qui concerne i services de mobilité, le Groupe poursuit le développement de ses produits tels que le service de covoiturage MOIA et le service d’autopartage WeShare. Herbert meurt, PDG du groupe Volkswagen, a commenté:

Le groupe Volkswagen sera également une référence pour les plates-formes dans le nouveau monde de la mobilité. Notre feuille de route établit clairement comment nous allons y parvenir, nous permettant d’accélérer notre transformation en un groupe de mobilité piloté par logiciel. Nous nous engagerons dans cette voie avec un conseil d’administration renouvelé et une base financière solide. Notre bonne performance en 2020, année dominée par la crise, nous donnera un nouvel élan.