Trigger Witch Review – 50. Cal Magic Spell – WGB, Home of AWESOME Reviews

  • Fournisseur Cultura Tripadvisor: the online travel community : how a crowdsourced review website transformed an industry
    Find out how TripAdvisor revolutionised tourism in just 50 minutes!TripAdvisor has become one of the world's most popular websites, with millions of travellers visiting it every month to leave reviews, hunt for cheap deals on flights and accommodation, or simply to check whether or not the restaurant down the street has a high enough rating to be worth a visit! Despite recent accusations of unfair business practices and a lack of transparency, the website remains one of the most lucrative companies in the tourism industry. In this concise and accessible guide, you will find out how TripAdvisor hit upon the winning formula for online success, and discover how its competitors in the tourism sector are fighting back.In 50 minutes you will:-Learn about TripAdvisor's history, from its launch in 2000 right up to the present day-Understand the site's innovative business model-Discover the ways TripAdvisor's success has impacted the travel and tourism industryABOUT 50MINUTES.COM BUSINESS STORIESThe Business Stories series from the 50Minutes collection provides the tools to quickly understand the innovative companies that have shaped the modern business world. Our publications will give you contextual information, an analysis of business strategies and an introduction to future trends and opportunities in a clear and easily digestible format, making them the ideal starting point for readers looking to understand what makes these companies stand out.
  • Fournisseur Cultura Book review: the tipping point by malcolm gladwell : the little things that make a difference
    It can be hard for busy professionals to find the time to read the latest books. Stay up to date in a fraction of the time with this concise guide.The Tipping Point is a bestselling book by Malcolm Gladwell and explains how social phenomena come about and what triggers a social epidemic. Using case studies and experiments in social psychology, Gladwell presents the three aspects that he considers essential to create a social phenomenon; rare birds, adherence and context. It is when these three factors align that a situation will reach its 'tipping point'; the phenomenon will grow spontaneously and snowball into a social epidemic. Over 1.7 million copies of The Tipping Point have been sold to date, and Time magazine named Gladwell one of its 100 most influential people in 2005.This book review and analysis is perfect for:-Anyone looking to understand social trends-Anyone with an interest in sociology or psychology-Anyone hoping to become a 'rare bird' and influence othersAbout 50MINUTES.COM BOOK REVIEWThe Book Review series from the 50Minutes collection is aimed at anyone who is looking to learn from experts in their field without spending hours reading endless pages of information. Our reviews present a concise summary of the main points of each book, as well as providing context, different perspectives and concrete examples to illustrate the key concepts.
  • Fournisseur Cultura The witch elm
    Named a New York Times Notable Book of 2018, and a Best Book of 2018 by NPR, The New York Times Book Review , Amazon, The Boston Globe, LitHub, Vulture, Slate, Elle , Vox, and Electric Literature. Tana Frenchs best and most intricately nuanced novel yet. -- The New York Times An extraordinary (Stephen King) and mesmerizing ( LA Times ) new standalone novel from the master of crime and suspense. From the writer who inspires cultic devotion in readers ( The New Yorker ) and has been called incandescent by Stephen King, absolutely mesmerizing by Gillian Flynn, and unputdownable ( People ), comes a gripping new novel that turns a crime story inside out. Toby is a happy-go-lucky charmer who's dodged a scrape at work and is celebrating with friends when the night takes a turn that will change his life - he surprises two burglars who beat him and leave him for dead. Struggling to recover from his injuries, beginning to understand that he might never be the same man again, he takes refuge at his family's ancestral home to care for his dying uncle Hugo. Then a skull is found in the trunk of an elm tree in the garden - and as detectives close in, Toby is forced to face the possibility that his past may not be what he has always believed. A spellbinding standalone from one of the best suspense writers working today, The Witch Elm asks what we become, and what we're capable of, when we no longer know who we are.
  • Fournisseur Cultura Danger on the Silver Screen - 50 Films Celebrating Cinema's Greatest Stunts
    Turner Classic Movies presents a heart-racing look into the world of stunt work featuring films that capture the exhilaration of a car chase, the comedy of a well timed prat fall, or the adrenaline rush from a fight scene complete with reviews, behind-the-scenes stories, and hundreds of photographs.Buckle in and join TCM on a action-packed journey through the history of cinema stunt work in Danger on the Silver Screen. This action-packed guide profiles 50 foundational films with insightful commentary on the history, importance, and evolution of an often overlooked element of film: stunt work. With insightful commentary and additional recommendations to expand your repertoire based on your favorites, Danger on the Silver Screen is a one-of-a-kind guide, perfect for film lovers to learn more about or just brush up on their knowledge of stunt work and includes films such as Ben-Hur (1925 & 1959), The Great K&A; Train Robbery (1926), Steamboat Bill Jr. (1928), The Thing from Another World (1951), Bullitt (1968), Live and Let Die (1973), The Blues Brothers (1980), Romancing the Stone (1984), The Matrix (1999), The Bourne Supremacy (2004), John Wick (2014), Mission: Impossible—Rogue Nation (2015), Atomic Blonde (2017), and many more.
  • Fournisseur Cultura Believing the lie
    Detective Inspector Lynley is approached by business magnate Bernard Fairclough for a confidential review - not a formal investigation - of the circumstances of his nephew's demise. The coroner's verdict is accidental death. Still grieving for his murdered wife, Lynley has personal reasons for welcoming a spell away from London. He heads to the wild beauty of the Lake District, with Deborah and Simon St James to provide cover for his inquiries. Barbara Havers, back at base, makes her own unique contribution to the case, distracted only by Isabelle's ambitions to improve her Detective Sergeant's appearance.When he comes to know the various members of the extended Fairclough dynasty, Lynley finds many possible motives for murder, and uncovers layers of deceit and betrayal that expose the lies at the heart of the Cumbrian community.
  • Fournisseur Cultura Saudek
    The theater of sensual dreams: romance and fantasy in the portrait art of Jan Saudek The Czech Republic has long been a land of mystery and magic, home to alchemists, artists, and the original bohemians, all of them weavers of spells, creators of fantastic worlds of the imagination. Internationally famous Czech photographer Jan Saudek is no exception, and equally as uncompromising in pursuit of his own unique vision. For over four decades Saudek has created a parallel photographic universe, a two-dimensional home full of longing, peopled with the most extraordinary characters and colored by desire. The timeless strength of his hand-tinted photographs lies in their poetic compositions and their forceful at times ribald pictorial language, with its overtones of medieval genre pictures and Baroque mythology. Rejecting the traditional beauty in his famous nude photographs, Saudek shows the distinctively different: old women, fat women, children; real people in tableaux vivants that remind us of everything from surreal early movies to fin-de-siecle carnival nights. They exist outside time, a uniquely colored and almost mythical theater of dreams. Covering his debut in the 1950s through his lesser-known work to recent images, this dazzling collection offers us the true velvet revolution, fertile and unsettling images from the dreams we might still have.


J’aime un concept original. Je suis un fan du genre de prémisse que quelqu’un rêve après avoir avalé 9 pintes, puis trouvé un stylo et une serviette. Dans le cas de Trigger Witch, ces sorcières ont abandonné les boules de feu et ont sorti de jolis lapins de chapeaux pour quelque chose de bien meilleur : les AK-47. Rien ne peut faire disparaître un problème plus rapidement qu’une grêle de balles, et donc maintenant les sorcières acceptent les armes à feu de l’étrange faille de l’ordonnance et deviennent membres de The Clip. Leurs vieilles traditions et leur magie s’estompant dans le passé, ils adorent maintenant à l’autel de la poudre à canon.

Vous incarnez Colette, nouvelle membre pleine d’espoir de The Clip. Après avoir traversé l’épreuve d’initiation, vous atteignez l’étrange faille et êtes béni avec votre propre arme à câliner et à chérir, mais un homme étrange en noir sort également du portail et démarre l’aventure de Colette – en tant que nouveau membre de The Clip, elle est envoyée pour traquer l’intrus. Cela signifie s’aventurer dans le royaume des gobelins qui a été scellé derrière une ancienne barrière magique qui a séparé les deux sociétés pendant des centaines d’années. Alors que les gobelins gardaient leur magie et leurs traditions, les sorcières allaient de l’avant et apprirent que le plus grand type de magie est un lance-flammes.

Disponible sur : Xbox, Playstation, Switch
Révisé le : Xbox Series S
Développé par : Rainbite
Publié par : Eastasiasoft

Code de révision fourni par l’éditeur.

En tant que tireur twinstick, la principale chose que Trigger With doit clouer est les commandes, et il le fait avec aplomb. Se déplacer avec le joystick gauche, viser avec le droit, tirer et foncer, tout est net. Le retard d’entrée semble pratiquement inexistant. Cela rend naturellement la course et le tir satisfaisants et amusants. C’est comme si vous et le contrôleur ne faisiez qu’un, une fusion parfaite d’humain et de plastique spongieux. D’accord, c’est hyperbolique dans une certaine mesure, mais sérieusement, les commandes sont excellentes.

C’est bien parce que Trigger Witch va vous faire massacrer beaucoup d’ennemis et les commandes solides font beaucoup pour aider à repousser les répétitions. Malheureusement, ce n’est pas tout à fait suffisant car j’ai trouvé que le combat de Trigger Witch a commencé à traîner les pieds après un certain temps, principalement parce que rien ne change. Vous obtenez de nouvelles armes, dont beaucoup demandent un peu d’exploration à trouver, et il y a une sélection assez basique d’ennemis, mais les combats que vous avez au début du jeu sont en grande partie identiques à ceux que vous aurez au finir. Il s’agit d’un tir à double manche standard.

La faute pourrait être avec moi. Je voulais juste un peu plus du combat, un soupçon de quelque chose d’épicé, un peu de magie. C’est moins Hermione Granger et plus Sarah l’amateur magique que vous avez engagé pour la fête du 3e anniversaire de vos neveux. En plus de donner au combat un peu plus de profondeur et de variété, je pense que les combats devaient être plus espacés et mettre davantage l’accent sur des types d’ennemis uniques et intéressants. Aucun des ennemis que vous combattez n’est très mémorable, ce que l’on peut également dire des combats de boss. Cependant, ils meurent dans un glorieux flot de sang, le liquide rouge recouvrant rapidement le sol de l’endroit où vous vous battez. Ne vous inquiétez pas, il existe un mode Pinata si vous n’êtes pas fan de sang.

Une idée de combat sympa est que seul votre canon à main peut être rechargé normalement en appuyant sur un bouton. Chaque autre arme se recharge par magie lorsqu’elle n’est pas équipée, donc si vous manquez de cartouches pour votre double uzis, vous passez à autre chose et attendez que les balles soient téléportées par magie dans votre arme. Cette astuce intéressante obtient même une explication appropriée dans le jeu. C’est une idée solide qui vous pousse à varier un peu l’utilisation de vos armes au lieu de vous fier à un ou deux pistolets et de vous en tenir à eux pendant tout le jeu. Plus de balles pour le fusil de chasse? Utilisez plutôt le lance-flammes ou le pistolet.

La majeure partie de Trigger Witch est dépensée dans les donjons tentaculaires à plusieurs niveaux remplis de bêtes et de portes qui nécessitent des clés pour être déverrouillées. Pour certaines personnes, ils pourraient être une belle revisite des jours classiques d’aventure, mais pour moi, c’était énormément de retours en arrière furieux dans des pièces déjà dégagées pour récupérer les clés et ouvrir les portes. Et bien que j’aie apprécié le fait que chaque donjon ait essayé d’ajouter un petit quelque chose en plus, comme l’obscurité ou des plaques de glace glissante, leurs endroits visuellement ennuyeux. Il n’y a rien dedans à part de plus en plus d’ennemis, et l’exploration est assez limitée.

Les énigmes peu fréquentes s’en sortent mieux, comme une excellente section qui consiste à faire rebondir des balles dans les coins. Tout comme le jeu de tir, cependant, je pense que beaucoup plus aurait pu être fait avec cette partie du jeu. Malgré la prémisse originale de Trigger Witch, il joue en toute sécurité à chaque tour. Rainbite est clairement un groupe talentueux, alors j’espère que nous pourrons les voir se dépasser davantage.

En dehors des donjons, il y a un petit monde à explorer. Tuer des ennemis et ouvrir des coffres vous donne des gemmes, et lorsqu’ils sont combinés avec des pièces d’armes, ils peuvent être utilisés pour améliorer votre arsenal avec plus de dégâts, des clips plus gros, une cadence de tir plus élevée et des vitesses de rechargement magique plus rapides. Soyez averti, cependant, car lorsque vous augmentez vos armes, le jeu peut devenir encore plus facile qu’il ne l’est déjà. Il existe des options disponibles pour régler les dégâts infligés et reçus par Colette pour aider à affiner l’action, et j’applaudis ces inclusions.

Il y a une ambiance agréable à l’ancienne à Trigger Witch. Des graphismes à la structure de toute l’aventure, Trigger Witch a clairement un amour indéfectible pour les classiques. Personnellement, le style artistique ne me convient pas, mais je pense toujours que c’est un beau jeu et que la musique est merveilleuse.

Si j’ai l’air d’être trop dur, vous avez peut-être raison. Alors équilibrons cela, d’accord ? Trigger Witch cloue sa longueur. Les problèmes que j’ai avec le jeu ne sont jamais devenus considérablement dommageables car Trigger Witch n’a pas prolongé son exécution. Il y a de fortes chances que vous terminiez l’histoire en 3 à 6 heures, avec quelques heures de plus si vous voulez tout poursuivre. Ainsi, même si le combat et les donjons traînent un peu, ils n’ont jamais assez de temps pour devenir complètement ennuyeux. Juste au moment où j’en étais au point d’en avoir assez, les crédits ont roulé.

Et je dois donner au jeu le mérite de l’excellente tournure de l’intrigue. Il est assez évident que l’Ordinance Rift n’est pas un phénomène naturel, mais les développeurs l’ont pris dans une direction que je n’ai jamais vue venir. C’était drôle et engageant. Tout comme le reste de l’histoire, le tout raconté dans le style traditionnel des portraits et du texte. Il ne se prend pas au sérieux, même si je ne dirais pas que c’était un jeu amusant, avec des personnages bien écrits et un monde intrigant. Honnêtement, si moins de temps avait été consacré à tirer sur les ennemis et plus à étoffer le monde étrange, je pense que Trigger Witch aurait été mieux pour cela. Enfer, le transformer en un RPG aurait pu être un excellent choix.

Il n’y a pas grand-chose d’autre à discuter pour Trigger Witch parce que c’est un jeu simple et direct. Pour la grande majorité des joueurs, je ne pense pas que Trigger Witch soit quelque chose qui doive être acheté et joué correctement dans cette instance même. Mais pour un certain groupe de personnes, cela pourrait être une perspective amusante, le mélange de prise de vue à double stick, de graphismes pixelisés et de prémisses amusantes s’ajoutant à un breuvage séduisant.


























Note : 3 sur 5.