Tesla Model X, voyage mains libres au centre de service


Tesla poursuit le développement du nouveau “Full Self-Driving” ce qui permettra à ses voitures électriques de rouler presque toutes seules. Actuellement, cette plateforme depuis l’automne dernier est en version bêta et il est entre les mains d’un groupe restreint de clients américains qui en font l’expérience. De nombreux témoignages se trouvent facilement sur le net. Plusieurs de ces utilisateurs, en effet, reprennent leurs voyages pour mettre en évidence les forces et les faiblesses du nouveau pilote automatique de Tesla.

Plus tôt cette année, nous avons montré un voyage de San Francisco à Los Angeles en Model 3 sans intervention du conducteur sur le volant (sauf pour le moment de la charge). Une vidéo qui avait montré le grand potentiel de la nouvelle plateforme de Tesla même si quelques petits problèmes ne manquaient pas. Maintenant, il y a une nouvelle vidéo très intéressante enregistrée par John Stringer, fondateur de Tesla Owners of Silicon Valley.

Dans les images, on voit sa Tesla Model X conduire toute seule sans aucune intervention humaine pour se rendre dans un centre de service Tesla. L’électricité avait la version logicielle 8.1 (2020.48.35.1). Ce qui est intéressant, c’est que la voiture a parcouru à la fois des routes urbaines et des tronçons d’autoroute, sans problèmes ni incertitudes majeurs. Il n’y avait pas beaucoup de trafic et le trajet n’était pas très long, mais il est important de voir comment la plate-forme de conduite autonome de Tesla évolue et la précision de conduite s’améliore.

La bêta du nouveau “Full Self-Driving” a reçu plusieurs mises à jour au fil du temps et il semble que sa fiabilité s’améliore. Evidemment, il reste encore beaucoup de travail à faire pour parvenir à une conduite entièrement autonome mais tout semble aller dans la bonne direction. Cette vidéo, comme beaucoup d’autres, montre un aperçu de ce que les voitures électriques d’Elon Musk pourront faire à l’avenir, du moins en Amérique car, comme on le sait, les réglementations sur l’utilisation des fonctions d’assistance à la conduite ne sont pas les mêmes partout.

Elon Musk pointe du doigt offre la conduite autonome de niveau 5 (Nous expliquons ici les différents niveaux de conduite autonome) d’ici la fin de 2021, du moins c’est ce qu’il avait promis il n’y a pas longtemps. Nous verrons si cette fois, il pourra respecter les délais.