Silicon Motion: les SSD PCI-E 5.0 arriveront en 2022


Tandis que le SSD PCI-E 4.0 gagnent lentement des parts de marché, favorisées par la diffusion et le soutien offerts par des fabricants comme AMD (voir les cartes mères avec chipsets B550 et X570) et plus récemment par Intel avec les nouveaux processeurs Rocket Lake-S, confirmations du réseau sur la prochaine génération de SSD qui utiliseront l’interface PCI-E 5.0.

Tel qu’énoncé par Mouvement de silicium, fabricant renommé de contrôleurs pour le marché professionnel et grand public, les premières solutions utilisant la nouvelle interface PCI-E 5.0 haut débit arriveront dans la seconde moitié de 2022. En détail, le fabricant déclare que pendant cette période, il aura les premiers exemples de contrôleurs prêts qui, selon la pratique établie, arriveront d’abord sur le marché des entreprises, puis atterriront sur le marché de la consommation.

Considérant que la phase d’échantillonnage durera probablement quelques mois, les premiers SSD «entreprise» PCI-E 5.0 pourraient faire leurs débuts d’ici la fin de 2022, tandis que ceux destinés aux utilisateurs «communs» devront attendre au moins 2023. Actuellement, aucune plate-forme ne prend en charge la norme PCI-E 5.0, une fonctionnalité qui devrait débarquer sur le segment des ordinateurs de bureau avec les produits Intel Alder Lake-S et AMD Zen 4, tous deux attendus sur le marché d’ici la fin de l’année (avec chipsets / cartes mères associés).

Si actuellement les SSD PCI-E 4.0 les plus rapides atteignent des performances maximales de l’ordre de 7 Go / s (voir par exemple la récente série Corsair MP600), l’adoption de PCI-E 5.0 permettra au moins de doubler ces valeurs, allant jusqu’à un taux de transfert de données maximal théorique de 16 Go / s. Cette valeur fait évidemment référence à un lien PCI-E 5.0 x4 (comme les SSD PCI-E 4.0 actuels), alors que nous vous rappelons que la norme PCI-E 5.0 propose essentiellement 4 Go / s pour chaque ligne, atteignant ainsi un maximum de 64 Go / s sur les liaisons PCI-E x16.