Revue de vol Logitech G923, amusant pour tout le monde!


Si nous regardons le industrie du volant de jeu, Logitech est depuis des années maintenant leader du segment grand public. Le G29, ou G920 selon la configuration, était jusqu’à récemment le modèle haut de gamme et a été récemment remplacé par le G923, une évolution naturelle qui n’apporte aucun bouleversement mais améliore les détails et ajoute de petites fonctions qui renforceront encore la position de leader dans sa gamme de prix.

UN SIMULATEUR DE CONDUITE digne de Charles Leclerc!  Voici ce que nous y mettons


Jeux
28 déc

Notre PC pour le SIMULATEUR de conduite!  RTX 3080 et i9 10850K


Matériel
29 déc

Je dois admettre qu’en utilisant habituellement la combinaison Fanatec DD1 – Heusinkveld Sprint, le passage à ce G923 et au pédalier respectif m’a transporté dans un monde complètement différent, mais a réalisé et métabolisé le fait d’avoir devant un produit qui est un peu plus de 300 euros les sensations sont absolument positives. Mais assez parlé, entrons un peu dans les détails.

RÉSUMÉ

MATÉRIAUX ET CONSTRUCTION

Esthétiquement ce nouveau Le G923 n’est pas très différent du modèle qui l’a précédé, en particulier dans le cas de la version PlayStation et PC. Les boutons et sélecteurs sont tous restés dans la même position et le seul détail qui change est la couleur de la partie métallique visible et des palettes de changement de vitesse. Ces deux éléments sont maintenant noirs alors qu’ils avaient auparavant tendance à grisonner. Le modèle Xbox à notre disposition gagne à la place la lunette rotative à 24 positions en bas à droite.

Pédale aussi, qui comprend l’embrayage de frein et l’accélérateur il est resté inchangé de forme et de taille, seul le format du logo change mais vous comprendrez qu’il s’agit d’une variation qui n’affecte en aucune façon l’utilisation. En effet, à vrai dire, il y a une différence fonctionnelle mais elle n’est perceptible qu’en retournant l’ensemble. Logitech a revu le système d’inserts en caoutchouc antidérapants à la base pour obtenir une meilleure adhérence.


Objectif atteint? Oui et non. Les nouvelles pédales glissent moins que l’ancienne version mais, à mon avis, la stabilité offerte par les coussinets en caoutchouc à la base ne suffit pas à elle seule. Je vous recommande vivement de trouver un moyen de verrouiller les pédales, soit en achetant un tapis antidérapant spécial, soit en les plaçant de manière à ce que le dos repose contre un mur, pour la meilleure expérience de jeu possible.

L’autre détail qui m’a fait plisser mon nez est là qualité des plastiques qui recouvrent le moteur du volant, tout sauf premium. Après tout, pour contenir les coûts, il est nécessaire de faire des compromis, et d’un point de vue fonctionnel, c’est certainement le moindre de tous les maux. Le système de fixation au bureau est toujours le même. Nous avons deux boutons qu’il faut visser et dévisser pour élargir et serrer les pinces positionnées à la base; la prise en main est ferme mais attention à l’épaisseur de la surface d’appui: la taille maximale est d’environ 5,5 cm.

Le volant lui-même, en revanche, est sans aucun doute l’élément que j’ai le plus apprécié tant sur le plan esthétique que sur le plan de la solidité. L’éco-cuir perforé qui le recouvre offre une bonne adhérence et vous permet de tenir le volant pendant plusieurs heures sans provoquer de transpiration excessive. La structure est alors très rigide et garantit une sensation diffuse d’excellente résistance au stress.

La bague et les rayons, ainsi que la colonne de direction, sont en acier inoxydable; même matériau avec lequel les palettes de changement de vitesse sont fabriquées, positionnées à la bonne hauteur, faciles à trouver avec les doigts et avec un retour clair et précis de la pression.

INSTALLATION ET LOGICIEL

Une fois extrait de l’emballage, vous devez d’abord connecter le câble d’alimentation, celui qui permet la communication entre les pédales et le volant, et l’USB qui sera à la place connecté au PC ou à la console. Les câbles sont différents mais l’installation reste très intuitive et un système de canaux et de fentes leur permet d’être toujours rangés.

Connecté au PC via USB, le volant est automatiquement reconnu par le système mais avant de l’utiliser il est nécessaire d’installer le Logiciel G-HUB qui mettra automatiquement à jour le micrologiciel et installera les derniers pilotes. Toujours à travers le programme Logitech, il est alors possible de remapper les boutons du volant et d’aller agir sur certains paramètres pour personnaliser l’expérience utilisateur.

Parmi les différentes options que nous pouvons augmenter ou diminuer la force du ressort de centrage et calibrer le centrage de la direction. Il existe également des options liées à TRUEFORCE, le système de retour de force qui est peut-être la plus grande nouveauté introduite par le G923 et dont je parlerai sous peu.

Le même logiciel nous permet également d’agir sur la sensibilité des pédales. N’ayant pas de système de réglage mécanique de la force à appliquer sur la pédale, on ne peut que faire varier la réponse à la pression. En d’autres termes, il n’est pas possible d’alléger ou d’alourdir le frein mais seulement de faire varier la réponse en fonction du niveau de pression.

EXPÉRIENCE DE CONDUITE

Eh bien, mais en pratique comment se comporte ce G923 lorsque nous montons dans la voiture? Le nouveau système TRUEFORCE apporte-t-il réellement des améliorations dans la gestion du feedback? Allons-y étape par étape. Tout d’abord je peux vous dire que le mécanisme de contrôle du retour de force est toujours géré par des engrenages qui, comme indiqué par Logitech, ont été repensés et reconfigurés afin de rendre ce retour plus immersif. Plus immersif mais pas plus puissant.

La force libérée par ce moteur est très similaire à ce qui est obtenu avec le système d’engrenage du modèle précédent et n’est pas du tout comparable à celle obtenue avec un volant avec courroie ou moteur à entraînement direct, mais il était raisonnable de s’y attendre étant donné le coût beaucoup plus élevé. Si nous prenons en considération le prix, en fait, ce G923 est toujours une excellente solution aussi de ce point de vue.


Le nouveau TRUEFORCE n’a donc pas été créé pour offrir une plus grande résistance mais pour simuler de manière plus réaliste les sensations que vous ressentez au volant d’une vraie voiture de course. En substance, le volant ne se limite plus à simuler la résistance des roues dans les virages mais aussi les sollicitations des imperfections de l’asphalte et des secousses des bordures.

Le résultat est bon, même si tous les jeux ne sont pas encore compatibles. En utilisant un titre qui prend en charge TRUEFORCE, comme Assetto Corsa Competizione, le nouveau système de retour de force rend l’expérience de conduite un peu plus réaliste. Pendant toute la séance de conduite, on peut remarquer une très légère vibration à très haute fréquence, qui simule le glissement des roues sur l’asphalte, puis accentuée par de vrais coups de direction lors du passage avec les pneus sur un trottoir.

Dans les jeux où la fonction ne peut pas encore être activée, cependant, le retour d’information est sensiblement identique à celui obtenu avec la génération précédente. En virage, la direction se durcit et en correspondance avec la rugosité du sol, le volant se raidit et s’éclaircit brusquement pour simuler l’entrée et la sortie des roues du creux du sol.

En me tournant plutôt vers les pédales, je peux vous dire que celle du frein a été durcie par rapport au modèle précédent et le retour est désormais plus réaliste. Si vous ne réglez pas correctement la réponse, vous devrez peut-être appliquer trop de force pour obtenir un freinage efficace; pour cela, il est essentiel de calibrer la course dans le logiciel G-HUB. Le comportement de l’accélérateur et de l’embrayage n’a pas changé et le plus gros problème reste le manque de stabilité de l’ensemble. Comme je l’ai dit ci-dessus, assurez-vous de positionner les pédales de manière à ce qu’elles ne puissent pas glisser hors du siège. En raison de l’étanchéité inefficace du caoutchouc à la base, vous risquez de vous retrouver allongé sur la chaise au deuxième freinage pour tenter de maintenir le contact avec les plaques.

CONCLUSIONS

Résumer qui dois-je recommander d’acheter ce Logitech G923? Sûrement à tous ceux qui recherchent un produit économique pour faire leurs premiers pas dans le monde de la simulation de conduite et qui souhaitent s’appuyer sur un produit solide et bien fait. Le prix de la rue, soit environ 330 euros, la rend absolument abordable et probablement l’une des meilleures (sinon la meilleure) solutions de son segment de marché. Tout cela sans oublier la compatibilité avec toutes les plateformes, y compris la prochaine génération.

En bref, si votre intention est de vous amuser sans prétention et de une expérience certainement plus immersive que ce qu’un joypad banal peut vous offrir alors c’est le volant qu’il vous faut. Si vous recherchez un niveau élevé de simulation, cependant, jetez un œil ailleurs, mais soyez prêt à débourser beaucoup plus d’argent, au moins le double pour avoir des différences substantielles.

Est-ce que je remplacerais un G29 ou un G920 par ce G923? Si votre ancien modèle est toujours intact et entièrement fonctionnel, il ne vaut probablement pas la peine de le mettre à jour. Le TRUEFORCE est en effet un bel outil mais il ne fait toujours pas de différence et la force et la précision des moteurs n’ont pas radicalement changé. Peut-être économiser pour acheter un modèle plus puissant dans un certain temps.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS