QuantumScape construira une usine pour la production de cellules à semi-conducteurs


QuantumScape a annoncé son intention de construire une nouvelle usine à San Jose, en Californie, pour en démarrer une Production pilote de son innovant cellules à l’état solide. Les détails ne sont pas très nombreux. L’installation, appelée “QS-0”, aura une capacité de production de 100 000 cellules par an. Bien que la production soit limitée, elle suffira à aider l’entreprise dans son travail de développement.

De plus, cela permettra d’utiliser suffisamment de cellules sur les véhicules d’essai électriques. L’entreprise pourra ainsi fournir les premières cellules à semi-conducteurs à Volkswagen. Le groupe allemand, en effet, est l’un des principaux investisseurs de cette société américaine. La production devrait commencer d’ici 2023. QuantumScape prévoit de dépenser entre 230 et 290 millions de dollars cette année pour poursuivre le développement de ses cellules à semi-conducteurs et construire l’usine QS-0.

La nouvelle est intéressante surtout à la lumière de ce que la société a communiqué vers la fin de 2020. QuantumScape, en fait, avait essentiellement prétendu avoir résolu les problèmes des batteries à semi-conducteurs. Cette technologie sur papier peut permettre aux voitures électriques de faire des pas en avant très importants. Cependant, sur le plan technique, il existe plusieurs difficultés.

PDG Jagdeep Singh il a dit que son entreprise avait “trouvé la base à partir de laquelle commencer” pour construire les nouvelles cellules. Ce serait d’un électrolyte céramique qui agit également comme un séparateur développé en 10 ans de tests et qui présente l’avantage important d’éviter la formation de dendrites qui affectent la fiabilité des batteries. Entre autres détails fournis, les cellules développées utilisent un placage au lithium de l’anode. Quant à la cathode, Singh a déclaré que la solution conçue utilise principalement la même cathode riche en nickel que les batteries lithium-ion.

Bien sûr, il reste encore beaucoup à faire mais l’entreprise a pour objectif de démarrer la production de masse en 2024. Le groupe Volkswagen sera le premier à mettre la main sur cette technologie de batterie qui pourrait trouver sa place dans son avenir: les modèles électriques. QuantumScape n’est qu’une des nombreuses entreprises travaillant sur ces cellules. Il ne reste plus qu’à attendre de nouvelles nouvelles qui nous permettront de comprendre l’évolution du développement des batteries à l’état solide.