Nikon surprend: un capteur photo 4K 1000fps arrive


Nikon confirmé travailler sur un nouveau capteur photo d’un pouce capable d’enregistrer jusqu’à 1000 images par seconde en résolution 4K. Une valeur très élevée pour un tel capteur obtenue grâce à une structure complètement nouvelle qui permet de mieux gérer les performances et d’offrir ces résultats.

Mais à quoi sert un capteur capable d’enregistrer à 1000 ips? Dans le monde des smartphones, nous assistons actuellement à une accélération de la croissance de la résolution. Pense juste au nouveau Samsung S21 Ultra (revue ici) avec sa caméra de 108 mégapixels et les diverses rumeurs dans lesquelles un prochain haut de gamme semblerait intégrer Capteurs 200 mégapixels. La valeur fps est généralement associée à la possibilité de réaliser des vidéos au ralenti. Par exemple, Sony a été parmi les premières entreprises à intégrerXperia 1 de la première génération la possibilité d’enregistrer des vidéos au ralenti a 1000 ips, même si la majorité des smartphones actuels s’arrêtent aujourd’hui à des valeurs inclusives entre 120 et 240 ips, ce qui permet de ralentir un enregistrement quatre ou huit fois.

1000fps semblent donc excessifs mais en réalité un tel capteur pourrait être utile dans de nombreux domaines, comme celui de vidéosurveillance ou ça automobile. Les radars et les caméras intégrés dans les voitures, en effet, doivent enregistrer chaque instant afin de permettre au véhicule de surveiller précisément ce qui se passe autour d’eux.

COMMENT ÇA MARCHE

La nouveauté du nouveau capteur de Nikon consiste en un nouvelle structure selon laquelle la puce qui effectue la lecture des pixels (celle du bas) peut contrôler directement la puce qui gère le capteur rétroéclairé (celle du haut). Cela permet de réduire considérablement le délai de communication entre les différentes couches de la structure et permet au capteur d’atteindre 1000 ips en résolution 4K. La taille du capteur est d’un pouce, exactement comme celles utilisées dans certains compacts ou ponts de l’entreprise.


La puce supérieure est divisée en blocs de 264 x 264 chacun avec 16 pixels par côté, ce qui signifie une résolution de 17,84 mégapixels. La puce inférieure peut également contrôler les zones individuelles, par exemple en améliorant l’exposition uniquement dans les plus sombres, afin d’obtenir une image plus équilibrée (comme le montrent les images suivantes).

Le capteur aurait également atteint de nouveaux records dans la gestion HDR avec une plage dynamique de 110 dB à 1000 ips et 134 dB à 60 ips. Nikon n’a pas encore annoncé de date de sortie possible ou si ce capteur sera utilisé dans des appareils photo ou à des fins industrielles spécifiques, mais en soi, il est déjà impressionnant que l’entreprise travaille sur une technologie de ce type.