La glace du Groenland fond rapidement – effets dévastateurs

  • The Body Shop Eau-en-lotion Apaisante Glacée 160 ML
    Apaisez les sensations d’irritation et les rougeurs après rasage grâce au Gel de rasage Apaisant Glacé. Sa formule ultralégère pénètre rapidement et réduit l’effet « feu du rasoir » et rend la peau plus nette. Enrichi en Racine de Maca du Pérou et en Aloé Vera biologique du Mexique, issu du commerce équitable, il laisse la peau plus douce et plus souple. * 100% vegan. * Calme les irritations après rasage. * Convient aux peaux sensibles. * Enrichi en Aloé Vera du Mexique issu du Commerce Équitable. * Contient de la Racine de Maca du Pérou. * Testé sur les hommes, pas les animaux.
  • Pip Studio Papier peint Dutch Painters
    Dutch Painters est un papier peint Pip Studio arborant un motif en bouquets floraux haut en couleur. Cette création aux détails intenses et soignés est imprimée sur un support glacé. Le fond est rythmé par un effet de tissage.
  • Pip Studio Papier peint Dutch Painters
    Dutch Painters est un papier peint Pip Studio arborant un motif en bouquets floraux haut en couleur. Cette création aux détails intenses et soignés est imprimée sur un support glacé. Le fond est rythmé par un effet de tissage.
  • Shunga Crème Intensifiante Dragon Sensible
    Afin d'honorer votre partenaire de toute votre puissance tout en augmentant votre plaisir, Shunga vous propose la Crème Intensifiante Dragon Sensible, plus douce.    Une douce sensation de chaleur se fera rapidement sentir après l'application, cela marque le début de l'effet "glace de feu" ainsi que celui des extraits de plantes naturels. La crème à pour fonction d'augmenter vos sensations tout en aidant à accentuer le contrôle de vos capacités sexuelles pour une performance optimale !   De plus, elle permet lors des contacts d'intensifier la sensibilité de votre partenaire pour la transporter plus facilement vers d'intenses et multiples orgasmes.    La version Dragon Sensible est plus douce, moins intense mais tout aussi amusante.   Comment utiliser ma Crème Intensifiante du Dragon   Appliquez une noisette de Crème du Dragon à l’aide du bout des doigts sur le gland, dessus et dessous votre pénis. Massez doucement avec le pouce et l'index pour étendre et bien faire pénétrez sur toute la longueur durant 30 secondes.   Une sensation de chaud se fera alors sentir rapidement, cela marque le début de l'effet « glace de feu». La crème a pour fonction d'augmenter vos sensations tout en vous aidant à mieux contrôler votre excitation pour des performances optimales.   Avant la pénétration, frottez votre membre viril sur les lèvres vaginales et sur le clitoris de votre partenaire.Dès le début de la pénétration, elle sentira rapidement, elle aussi, une sensation de chaud ou de froid qui aura pour effet d'exciter son clitoris et d'aider à gonfler son point G, à resserrer ses parois vaginales et à augmenter ses sensations pour atteindre un orgasme intense plus rapidement.   Pour encore plus de plaisir, retirez-vous complètement pour sentir le froid extrême et pénétrez de nouveau pour ressentir à nouveau la chaleur corporelle. Vous pourrez également appliquer de la crème sur vos testicules  pour explorer d'autres zones érogènes.   Chacun étant unique, les sensations provoquées par la Crème Intensifiante du Dragon peuvent varier d'une personne à l'autre. Il est approprié de débuter avec une petite quantité de crème pour apprivoiser son degré de sensibilité. Par la suite vous pourrez augmenter graduellement la quantité pour atteindre des niveaux de sensations et de performances extrêmes.    Au début, la sensation de chaleur peut suprendre mais le cycle froid se fera vite sentir et par la suite, alternera rapidement en passant continuellement du chaud au froid et vice-versa !   Crème testée dermatologiquement. Compatible avec les préservatifs.


Groenland, comme les grands glaciers sur le toit de l’Everest, c’est un indicateur inestimable du changement climatique. Surtout les extrêmes – aux pôles ainsi que les plus hautes montagnes de la planète – sont plus touchés que toute autre partie du monde par le réchauffement climatique, et malheureusement la situation enregistrée par quatre instituts de recherche du gouvernement danois ne semble pas du tout prometteuse .

En fait, il semblerait que ce soit l’Arctique qui se réchauffe le plus rapidement, la glace du Groenland fondant à une vitesse vertigineuse : il y a 4 700 milliards de tonnes de glace perdu au cours des 20 dernières années, ce qui a contribué à une montée de la mer de 1,2 centimètres. C’est une masse tellement imposante qu’elle peut recouvrir tout le territoire des États-Unis d’une couche d’un demi-mètre d’eau.

L'océan Arctique se réchauffe plus que prévu avec des conséquences sur le climat


Article
28 novembre

Les données utilisées par l’équipe de chercheurs sont celles fournies par LA GRÂCE, Gravity Recovery and Climate Experiment, un projet de la NASA et du DLR (Allemagne) en synergie avec l’ESA qui utilisait deux satellites – GRACE A et B – lancés en 2002 et dont les activités se sont terminées en 2017. En 2018 la mission GRACE a été lancée Follow-On avec les mêmes objectifs, à savoir cartographier le champ gravitationnel de la Terre de manière extrêmement précise et détecter les mouvements de l’eau sur la planète : les informations ont été utilisées pour analyser la fluctuations de la gravité à des points spécifiques sur Terre, déterminant ainsi (aussi) les variations des masses de glace du Groenland.


La majeure partie de la perte de glace est détectée sur les côtes – compréhensible, mais rappelez-vous que l’année dernière, il a même plu sur le point le plus élevé de l’île – et les variations sont bien représentées dans l’image que vous trouvez ci-dessus. L’ouest est le plus touché par l’amincissement des glaces, suivi de la chute dans la mer d’énormes icebergs destinés à errer longtemps et à fondre lentement, mais aussi la côte est – semble être affectée par le phénomène de surchauffe.

Cela se traduit par une perte de 280 gigatonnes (280 milliards de tonnes) de glace chaque année, un phénomène qui a fait monter le niveau de la mer dans le monde entier (toujours par an) de 0,8 millimètre. Les zones côtières ont perdu 5 mètres de glace au cours des 20 dernières années, et selon une étude publiée dans Nature, le Groenland seul il sera responsable en 2100 d’une montée des mers comprise entre 7 et 13 centimètres. Un chiffre catastrophique, qui obligera des centaines de millions de personnes à se réfugier au plus profond des pays.