Italvolt, 4 milliards pour la Gigafactory italienne: ce sera la plus grande d’Europe


Italvolt investira 4 milliards d’euros pour réaliser le première Gigafactory italienne pour la production de cellules de batterie. Un projet extrêmement ambitieux étant donné que l’usine est vouée à devenir le plus grand d’Europe et le douzième au monde. Comme indiqué par l’entreprise, l’usine aura une superficie de 300 000 mètres carrés et aura une capacité allant jusqu’à 45 GWh (avec la possibilité de passer à 70 GWh). De plus, il emploiera 4 000 personnes. La Gigafactory sera donc également très importante pour l’économie locale car elle stimulera fortement l’emploi et les industries connexes.

Actuellement, le site où construire la structure n’a pas encore été identifié, mais Italvolt a fait savoir que trois emplacements étaient en cours d’évaluation. La feuille de route prévoit que le les activités de production démarrent en 2024. Dans l’ensemble, ce sera l’un des projets industriels les plus importants de ces dernières années en Italie. L’usine sera conçue par Division d’architecture de Pininfarina qui vise à créer un système attentif à l’impact environnemental et social. Pour collaborer sur le projet aussi Comau qui sera chargé de créer un laboratoire de recherche et développement où seront travaillées les nouvelles technologies du secteur de la mobilité électrique.

La production de cellules de batterie est un marché en pleine croissance (d’ici 2030, la demande augmentera globalement de 17 fois jusqu’à environ 3600 GWh) et la nouvelle Gigafactory italienne s’inscrit parfaitement dans ce scénario afin de devenir l’un des points de référence au niveau européen . Ce site pourra donc contribuer par sa production à l’augmentation de la demande de cellules sur le marché européen. Une opération qui s’inscrit parfaitement dans les objectifs de l’Europe de devenir l’un des leaders dans le domaine de la production de batteries.

En effet, l’Union européenne pousse pour augmenter la production cellulaire sur le continent pour concurrencer la Chine, qui héberge actuellement environ 80% de la capacité de production mondiale, avec l’objectif de devenir autosuffisant d’ici 2025. Enfin, il faut rappeler qu’Italvot a été fondée par Lars Carlstrom qu’il a créé aussi Britishvolt qui construira une Gigafactory au Royaume-Uni.