iPhone, MagSafe interfère avec les stimulateurs cardiaques et les DAI: confirmation des médecins


Une équipe médicale de l’hôpital Detroid “Henry Ford” a confirmé que le système magnétique MagSafe de l’iPhone 12, 12 Mini, 12 Pro et 12 Pro Max de dernière génération il peut interférer avec les stimulateurs cardiaques ou les DAI (défibrillateurs) implantés chez un patient. Plus précisément: il peut simplement les désactiver. En d’autres termes: toute personne qui possède un implant de ce type ne doit absolument pas garder son iPhone dans une poche ou une poche près de la poitrine.

L’équipe, dirigée par le Dr Gurjit Singh, a expliqué que dès que le smartphone a été placé sur la poitrine d’un patient avec un défibrillateur, il a complètement cessé de fonctionner; heureusement, il suffit de l’éloigner pour rétablir le fonctionnement du système médical. Singh dit que lui et l’équipe ont été “stupéfaits” par le test, mais il est juste de souligner que Apple a toujours averti, tout de suite, de l’existence de ce risque, et dit de garder le smartphone à au moins 15 cm (double à 30 cm au cas où l’appareil se recharge via un pad sans fil).

Singh dit qu’il ne s’attendait pas à ce que l’aimant contenu dans un smartphone atteigne un niveau de puissance pour pouvoir interagir avec interrupteurs insérés dans des dispositifs implantables. Pour clarifier, ce n’est pas une “erreur”: les fabricants mettent volontairement en œuvre des interrupteurs sensibles aux champs magnétiques ou aux ondes radio, pour permettre au personnel médical de les manoeuvrer ou de les désactiver rapidement et sans intervention chirurgicale si nécessaire.

En tout cas, la démonstration des médecins d’Henry Ford est importante, pour au moins deux raisons: premièrement, parce que répéter une information qui pourrait sauver des vies une fois de plus ne fait pas de mal; deuxièmement, parce que cela dissipe tout doute sur la légitimité de l’avis d’Apple. En bref, ne plaisantez pas.

(mis à jour le 8 février 2021 à 14 h 28)