Google Earth voyage dans le temps sur Android avec Timelapse (mais activation complexe)

  • Wonderbox Un enveloppement d'algues ou de boue à Deauville
    A 2 heures de Paris, retrouvez Deauville et ses palaces, ses hippodromes, ses golfs, ses boutiques de luxe mais aussi le complexe Thalasso et Spa qui offre à chacun un voyage sensoriel hors du temps. Cet établissement est doté d'une équipe de professionnels passionnés et à votre service, qui vous feront passer un doux moment de détente.<br /><br />\n\nCette activité comprend :<br />\nUn bain hydromodelant<br />\nUn enveloppement d'algues ou de boue<br />\nUn modelage du corps sous douche à affusion
  • Wonderbox accès à l'Espace Forme à Deauville
    A deux heures de Paris, retrouvez Deauville et ses palaces, ses boutiques de luxe mais aussi le complexe Thalasso et Spa qui offre à chacun un voyage sensoriel hors du temps. Cet établissement, vitrine de la marque Algotherm, est avant tout, une équipe de professionnels passionnés à votre service pour vous faire passer un pur moment de bonheur.<br /><br />\n\nCette activité comprend :<br />\nUn bain hydromassant<br />\nUne douche à jet<br />\nUn accès à l'Espace Forme (piscine, sauna, salle de repos, hammam et salle de cardio-training) hors cours collectifs


Peut-être que tout le monde ne le sait pas, mais Google Earth offre une fonction qui vous permet de voyager dans le temps, combinant une séquence d’images satellites pour le globe entier qui débutent de 1984 à aujourd’hui. Cette fonction s’appelle Laps de temps, et si vous êtes curieux de l’essayer maintenant et de faire un plongeon dans le passé, suivez simplement le lien dans VIA.

Pour le moment, il s’agit d’une fonctionnalité accessible uniquement à partir de la version navigateur de Google Earth, mais apparemment dans Mountain View, ils travaillent à l’apporter. également sur l’application Android. En effet, sous une forme embryonnaire, il a déjà été intégré dans le code, et peut même être activé – bien que la procédure ne soit pas la plus simple.

L’utilisateur de Twitter qui a partagé sa découverte, en effet, affirme avoir activé Timelapse en intervenant sur les «préférences partagées» et en les modifiant. Si vous êtes curieux de connaître la procédure (nous vous déconseillons de la répliquer, à moins que vous ne soyez pratique, et en tout cas à vos risques et périls), sur le lien dans SOURCE vous trouverez les instructions: pour la compléter, cependant, vous devez avoir activé autorisations root.

Par rapport à l’interface du site, celle de l’application présente de nombreuses différences – dont certaines, nous supposons, involontaires, comme la présence des boutons pour Street View et 3D view, qui ne sont évidemment pas utilisables avec les images satellites du répertoire. Ce qui change, c’est le curseur qui permet la transition entre les années, à la fois dans la position (il est situé en bas au lieu d’en haut), et graphiquement (il est hébergé par une barre noire et transparente, et pas simplement blanche). Nous vous rappelons qu’il est déjà possible, cependant, d’utiliser Timelapse sur votre smartphone: à partir de 2019, il est également disponible sur les appareils mobiles, mais toujours via navigateur.