Facebook développe un service de chat audio de type Clubhouse


Facebook développe un service de chat audio similaire à ClubHouse, l’application toujours populaire qui place la voix au centre de la communication, fondée en mars dernier par Alpha Exploration, une startup dirigée par Rohan Seth et Paul Davison. Selon certaines estimations, Clubhouse a déjà dépassé les six millions d’abonnés et ne cesse de croître grâce à l’attention médiatique qu’il attire.

Tel que rapporté par le New York Times, qui cite deux personnes connaissant les faits, la société de Mark Zuckerberg aurait décidé de créer un service offrant la possibilité d’une interaction vocale en temps réel entre les utilisateurs au sein de ce que l’on appelle des Rooms pour «se développer vers de nouvelles formes de communication».

Zuckerberg lui-même a rejoint Clubhouse en participant à une discussion sur la réalité augmentée et virtuelle ces derniers jours. Elon Musk n’a pas non plus pu résister au charme de cette application. Les dirigeants de Facebook auraient ordonné aux employés de créer un produit similaire qui en serait déjà à ses premiers stades de développement. Aucun commentaire, pour le moment, de Facebook ou du Clubhouse.

Ce n’est pas la première fois que Facebook tente de développer des applications similaires ou d’acheter des applications à fort potentiel de croissance. Zuckerberg avait précédemment acheté Instagram, puis l’application de messagerie WhatsApp et la société de réalité virtuelle Oculus. En 2016, il a intégré dans Instagram les “Stories” vues sur Snapchat et plus récemment les Reels similaires aux vidéos TikTok.

Clubhouse a rapidement gagné en popularité parmi l’élite de la Silicon Valley en tant qu’application iPhone exclusive accessible uniquement sur invitation. L’application est actuellement en “bêta”, toujours en phase de test avant une version majeure.

Clubhouse a déjà levé des investissements de 100 millions de dollars en janvier dernier et a déjà une valorisation de 1 milliard de dollars. Parmi ses principaux investisseurs se trouve Andreessen Horowitz.

Clubhouse se démarque des autres réseaux sociaux, qui placent les images au centre de la communication, car il est basé sur une interaction vocale en temps réel entre des utilisateurs qui se retrouvent dans des salles virtuelles créées par des administrateurs / modérateurs. Les salles “sont planifiées et indexées en fonction des personnes qu’elles suivent et de leurs centres d’intérêt.