Facebook, coup de poing contre les groupes qui diffusent des informations fausses et dangereuses


La bataille de Facebook d’améliorer constamment sa plateforme sociale et de s’assurer que les contenus sont publiés dans le respect des règles et de l’éducation mutuelle. Après les initiatives mises en place sur le soutien aux campagnes de vaccination, de nouveaux outils arrivent pour lutter contre la diffusion de contenus faux et préjudiciables et les discours de haine dans le Groupes, à la fois publics et privés. Il s’agit d’un travail de longue date mené par l’entreprise de Mark Zuckerberg (voir les tentatives passées contre la désinformation) et qui doit être constamment affiné.

RECOMMANDATIONS EN GROUPES

Si d’une part Facebook s’emploie à empêcher la propagation de certains types de Groupes, d’autre part la même plateforme s’engage à parrainer les plus méritants. Bref, l’effort est double: éliminer les groupes potentiellement dangereux et soutenir ceux qui respectent les règles et qui donnent une valeur ajoutée aux personnes. La décision prise de donner moins de visibilité aux groupes traitant des problèmes de santé va dans ce sens. Il sera toujours possible de participer et d’envoyer des invitations à des amis, mais les recommandations seront examinées et modérées. De plus, les mêmes règles que pour le fil d’actualité s’appliqueront aux groupes: ceux qui enfreignent les règles seront pénalisés, et les recommandations seront limitées (traduites: de moins en moins de personnes trouveront ces groupes). Ces innovations sont maintenant en cours de déploiement dans le monde entier.


LUTTER CONTRE LES GROUPES QUI VIOLENT LES RÈGLES

Facebook aura moins de pitié envers les groupes qui enfreignent les règles et ceux qui publient du contenu particulièrement préjudiciable seront supprimés sans trop de rappels.

  • Facebook avertira les utilisateurs s’ils rejoignent un groupe qui a enfreint les règles.
  • les notifications d’invitations à ces groupes seront limitées.
  • le contenu du groupe sera diffusé à un tarif réduit pour éviter qu’il ne soit présenté dans le fil d’actualité.
  • les administrateurs et modérateurs du groupe seront invités à approuver temporairement les publications si le groupe se compose de membres qui ont enfreint les politiques dans le passé ou qui ont fait partie de groupes qui ont maintenant été supprimés. Si l’administrateur ou le modérateur continue d’approuver le contenu qui va à l’encontre des règles, Facebook supprimera le groupe.
  • vous pouvez également bloquer chaque membre du groupe: dans ce cas, l’utilisateur ne pourra plus rien publier dans les groupes auxquels il appartient (temporairement). Il ne pourra inviter personne ni créer de nouveaux groupes.