Ericsson et TDC NET ont fait de la 5G le spot du chien robot Boston Dynamics


Ericsson et l’opérateur danois TDC NET ont réussi à faire de la 5G le «chien robot» Spot dynamique de Boston étendant son rayon d’action généralement limité à seulement 30 mètres via le réseau Wi-Fi. Les deux sociétés se sont associées Technologie Lorenz et avec l’aéroport Hans Christian Anderson à Odense, qui devait effectuer plusieurs fois par jour des contrôles de sécurité sur la clôture périphérique.

La technologie utilisée par Spot pour le contrôle des clôtures a été développée par Agence danoise pour l’éducation et la recherche du ministère de l’Éducation et de la Recherche et utilise des méthodes d’apprentissage en profondeur qui permettent au robot de trouver et de signaler les problèmes en temps réel. Cet essai fait partie des différents scénarios d’utilisation de la 5G développés par le hub d’innovation Ericsson / TDC NET. L’opérateur danois a été le premier des pays nordiques à compléter la couverture nationale en décembre dernier.

Le succès de cet essai, qui s’est terminé fin février dernier, donnera le feu vert à de nouveaux cas d’utilisation du robot liés à la surveillance, à la reconnaissance d’images et à l’analyse vidéo dans des opérations autonomes. Spot peut être utilisé dans de nombreux contextes: est capable de marcher sur un terrain accidenté, de monter des escaliers et de pénétrer dans de petits espaces. Grâce à la connectivité 5G, qui assure une vitesse, une bande passante élevée et une très faible latence, il peut potentiellement être en mesure d’effectuer ces tâches presque n’importe où. En théorie, quel que soit l’endroit où se trouve son réseau 5G, il peut y avoir un jour des spots qui pourraient être impliqués dans des missions d’urgence, de sauvetage ou d’inspection industrielle.