Bosch avec Microsoft pour une nouvelle plateforme pour les voitures connectées


Bosch et Microsoft ont annoncé qu’ils travailleraient ensemble pour développer une plateforme pour le monde automobile qui permet aux véhicules de se connecter au cloud. La collaboration concerne donc les voitures connectées, un secteur en plein développement. Le cœur de l’affaire c’est Azure qui deviendra le centre de gravité de cette plateforme. Les objectifs à atteindre sont nombreux.

L’objectif est donc de simplifier et d’accélérer le développement et l’utilisation de logiciels pour les véhicules tout au long du cycle de vie de la voiture. Le tout, bien entendu, dans le respect des normes de qualité du secteur automobile. À travers le cloud, les voitures pourront télécharger les mises à jour développées par les constructeurs. Pour les conducteurs, la plateforme permettra un accès plus rapide aux nouvelles fonctions et services numériques. La collaboration se concentrera également sur la création d’outils qui simplifient les processus de développement logiciel. Cela accélérera l’innovation et réduira les coûts.

En bref, la nouvelle plateforme vise à simplifier les mises à jour OTA faire de plus en plus des voitures comme des smartphones. Les deux sociétés prévoient de rendre la nouvelle solution logicielle disponible pour les premiers prototypes de véhicules d’ici la fin de 2021. Markus Heyn, membre du conseil d’administration de Bosch, a déclaré à propos de ce projet:

Bosch met déjà à jour son logiciel de voiture en mode OTA aujourd’hui. Avec une plate-forme complète pour les voitures, nous voulons donner aux constructeurs automobiles encore plus de liberté pour créer de nouvelles fonctionnalités et les mettre en route rapidement.

Scott Guthrie, Vice-président exécutif de Microsoft Cloud + AI, a ajouté:

Les logiciels devenant rapidement un facteur de différenciation clé dans l’industrie automobile, notre ambition est d’aider les entreprises à accélérer la fourniture de services de mobilité que ce soit dans les voitures particulières ou les flottes commerciales.

Les logiciels joueront un rôle de plus en plus important dans les futures générations de véhicules. Services connectés et plateformes de conduite autonome nécessitera des mises à jour de plus en plus fréquentes. La nouvelle plateforme rendra tout cela très simple et rapide, en respectant les protocoles de sécurité stricts. Pour Microsoft, il s’agit d’un nouvel accord de collaboration avec des entreprises du secteur automobile. Récemment, la société de Redmond avait conclu des accords avec GM et Volkswagen.