Amazon, le premier magasin sans caissiers est arrivé à Londres


Par rapport aux premiers petits supermarchés, la technologie a été perfectionnée pour pouvoir également identifier l’interaction avec les produits en vrac – comme les fruits et légumes, mais aussi les fleurs ou les cartes de vœux – ce qui était particulièrement complexe, car les formes sont souvent similaires et les distances entre les produits sont très proches. Il existe donc des centaines de caméras, capteurs et logiciels basés sur le deep learning et l’IA au travail, mais pas de reconnaissance faciale, comme c’est le cas en Chine.

Non seulement cela: le magasin, qui vend à la fois des produits de marque Amazon et des produits tiers, sert également de point de référence pour récupérer ou retourner les articles achetés en ligne, pour lequel il suffira de scanner un code sans avoir à le conditionner à nouveau; par conséquent, le géant du commerce Internet utilisera le supermarché pour réduire certains des coûts associés aux retours.

Les produits frais, explique Amazon, proviennent principalement de fournisseurs britanniques et d’une ligne premium appelée “Notre sélection”. Amazon a confirmé son intention d’étendre son réseau de magasins à Londres à l’avenir mais il n’y a toujours pas d’informations sur les autres pays du continent européen.